22/11/2007

Où l'auteur cite un auteur de ses siens amis et prévient le lecteur : "On s'accroche, ça secoue!"

 

 

 

La dépression ? Quelle aubaine !

Je m’engourdissais

Dans le smegma du bonheur

 

 

 

Un chrysanthème de paix

Dans un ciel d’espérance

L’apocalypse nucléaire

 

 

 

A peine nées

Elles se suicident

Les fleurs du cerisier

 

 

 

Dormir

Célèbre la jouissance

De cesser d’exister

 

 

 

Des hommes en cravate

Emane volontiers

Une âme de crevette

 

 

 

Extraits de : Théophile de Giraud, Cent haïkus nécromantiques (préface de Jean-Pierre Verheggen), éd. Galopin, Spa (Begique), 2004.

 

Les commentaires sont fermés.