13/03/2008

La très profonde pensée du jour

Pour les opérations particulièrement complexes, le chirurgien est obligé de recourir au tertouri (*).

 

(*) et dans les cas limite, me demanderez-vous, comment fait-il pour choisir entre le bistouri et le tertouri ? Ca, c'est un grand bis-ter.

Les commentaires sont fermés.