12/03/2009

Où l'auteur qui n'est sadique qu'à temps partiel révèle la simplissime solution du petit casse-tête dominical

 

A la demande pressante d’un certain nombre de lecteurs qui n’en peuvent plus de bouillir dans leur jus de cuisson (ou l’inverse) et qui me supplient de mettre un terme à leurs effroyables souffrances, voici ce qu’il fallait trouver : dans chaque phrase, la graphie du verbe principal est toujours suivie d’un synonyme, généralement (mais pas toujours) le dernier mot de la phrase. A noter que l’auteur parfois un brin bordélique n’a pas nécessairement respecté l’accentuation (dans les cas mentionnés par *), quoique, avec la nouvelle orthographe, il se pourrait que ce soit correct malgré tout, pas eu le temps ni les nouvelles règles sous les yeux pour tout contrôler. Ca vous paraît compliqué ? Minute ! Avec les solutions, tout va devenir très clair. Ainsi, phrase par phrase et dans l’ordre, on trouve successivement comme verbe principal et comme synonyme les mots suivants :

 

sens = raison

as = champion

est = direction

a = lettre

fut* = tonneau

sommes = siestes

avions = aéroplanes

savons = engueulades

faites* = cimes

trait = ligne

aura = prestige

dîmes = impôts

place = espace

 

Etonnamment limpide, non ?

(en dehors du fait qu’on m’objectera à juste titre que « lettre » n’est pas synonyme de « a »)

Les commentaires sont fermés.