10/09/2009

Où l'auteur commente un péripétie calendaresque non sans signification

Le fait n'aura pas échappé à l'oeil perçant et acerbe du lecteur avisé scrutateur éclairé des coïncidences de l'existence. Hier, c'était le jour rêvé pour, dans tous les domaines, abandonner le fatras du passé et se tourner résolument vers l'avenir, remettre les compteurs à zéro et repartir sur des bases saines.

Hier, en effet, c'était la date du neuf du neuf du neuf.

Les commentaires sont fermés.