28/04/2010

Où l'auteur, blasé et revenu de tout, s'étonne cependant

Je reçois régulièrement de certains membres de mon lectorat des mails de nature diverse auxquels je réponds ou non selon l'humeur du moment qui m'incite fort souvent à fermer ma gueule et à ranger ma plume. J'ai déjà, par ailleurs et par curiosité, essayé de lire mon blog traduit en anglais par un logiciel en ligne, ce qui, en raison des innombrables biscornuités et libertés que je me permets par rapport au français classique le petit-doigt-en-l'air et proute-ma-chouère, produit un texte à peu près incompréhensible. J'en ai un peu trop hâtivement conclu que je n'étais lu, outre par les gens de ma famille, que par un quarteron d'irréductibles francophones siphonnés au cerveau à peu près aussi tordu que le mien. J'avais tort, comme le prouve le mail ci-dessous.

Dear Jean-Luc,
I`m an attentive reader from your blog, since over 20 years
a great fan from your music and on this way I want to thank
you for coming with Front 242 to Hamburg 17.04. Markthalle.
It was a great event for me, first time see you live - my
birthday - PERFECT. Thanks so much!
Since I`ve heard your voice first 23 years ago, I love it - and I
think it remains till I`m old and grey.
I hope you do a lot of ingenious music in the future, write funny and
serious blogs to read and I wish you all the best in your life.
Have thanks for all - you`re great!
Kind regards from the edge of Hamburg
Gaby

Je dis respect, parce qu'il ne me viendrait pas à l'idée de suivre (au hasard) le blog de Jean-Louis Jossic s'il écrivait en breton.

Les commentaires sont fermés.