19/07/2010

Où l'auteur se montre oenologiquement perspicace

 J’eus l’occasion de boire ce week-end du Château Roquebert, un vin rouge fort sympathique dont je ne saurais donner aucune autre appréciation étant donné mon insondable nullissimité œnologique.

chroq.jpg

Comme je faisais part à mon hôte de l’excellence de son choix bibitif, il me demanda tout à trac : « Sais-tu d’où il vient, ce Château Roquebert ? ».

Je lui répondis tout de go : « A mon avis, pas loin du Château Camemfort ! »

Il fut légèrement sidéré par la réponse.

Les commentaires sont fermés.