27/07/2010

Où l'auteur se montre géographiquement aventureux

Depuis que j’ai découvert par hasard qu’il existait un club de volley-ball répondant au très joli nom de « Khara-Morin Ulan Ude » dans la ville d’Oulan Oude (en français), capitale de la Bouriatie (une république rattachée à la Russie), je me suis dit qu’il devait y avoir, sur le territoire de l’ex-URSS ou de la Russie actuelle, des tas de localités aux noms autrement plus exotiques et palpitants que Bomal-sur-Ourthe, Steenokkerzeel ou Villetaneuse.

 

Ainsi que je le fais régulièrement - et avec délices - de tout dictionnaire passant à portée de mes deux mains terminant par dix doigts mes longs bras baladeurs mus par un cerveau perpétuellement avide de culture, j’ai empoigné mon plus bel atlas (qui se trouve aussi, par bonheur, être à la fois le seul et le plus récent) et me suis mis frénétiquement à la constitution d’un petit corpus de noms de villes à l’orthographe et/ou consonance subjectivement plaisante, dont voici une petite sélection de dix (villes), chacune située dans une république différente (Zestafoni, p.ex., est en Géorgie) bien repérée en regard de ladite ville dans ledit registre. Cette liste, qui omet soigneusement les capitales (déjà trop connues) ne sert à rien du tout, même pas à briller en société, à peine à produire un brin de connaissance urbaine supplémentaire pour le lecteur curieux ou dérangé (ouais, y a des fous et des masos qui viennent lire ici) qui se donnera la peine de rechercher à quels pays appartiennent les 9 autres, mais c’est juste joli à lire et à prononcer, donc déjà suffisant en soi :

 

Alaverdi

Almaty

Aseri

Baranovichi

Dashowu

Fuzuli

Karakol

Soukhoumi

Mamazair

Zestafoni.

 

Ca se trouve où, tout ça, mmmh ?

Les commentaires sont fermés.