01/11/2011

Où l'auteur s'extasie devant les époustouflantes trouvailles d'un auteur majuscule


Comptant sans conteste parmi mes auteurs favoris, le virtuose Jacques Perry-Salkow (souvenez-vous de son génial Albert Einstein / Rien n'est établi cité jadis ici-même), a sorti l'an passé son 3e recueil d'anagrammes toujours flamboyantes, souvent prémonitoires et révélatrices du sens manifeste (ou caché) du monde.


Quelques extraits :

Gustave Courbet, L'origine du monde devient Ce vagin où goutte l'ombre d'un désir ;

Gravitation universelle / Loi vitale régnant sur la vie ;

Léonard Bernstein / L'art de bien sonner

Le commandant Cousteau / Tout commença dans l'eau ;

La quadrature du cercle / Calcul rare du détraqué.


Absolument formidable ! Et dire que le bougre travaille tout ça à l'ancienne, sans l'aide d'aucun logiciel !

 

Étienne Klein - Jacques Perry-Salkow, Anagrammes renversanteséd. Flammarion, 2010 (110 pages, 10 euro).

Les commentaires sont fermés.